Fax Now: (925) 132-4545

La Joie c’est sacré !

wild-rose-1228Dans mon tout premier article j’avais dit que j’évoquerai notre représentation un peu triste du sacré. L’être humain s’est coupé du sacré pensant qu’il n’en avait pas besoin. Mais en faisant ça, nous nous sommes coupés d’une part importante de nous mêmes.

Le sacré est devenu dans le langage commun synonyme d’austérité alors que c’est tout le contraire !

Personnellement, je m’étais imaginée que pour se connecter au sacré et au divin, je devais le faire avec le plus grand sérieux.  Représentation des églises silencieuses, du Christ sur la croix, des vœux de célibat, de chasteté et de pauvreté des hommes et des femmes qui font le choix d’entrer dans l’Eglise. On a confondu respect et sacerdoce avec privation et sacrifice.

Et si ce n’était pas ça la voie sacrée, si il y avait une autre voie ?

Et si la connection avec le divin n’était que Joie, Eclats de rire et tutti quanti ?

En réintégrant  le féminin dans le sacré et dans le cœur de chacun, nous pouvons y intégrer la dimension de plaisir universel. Et si nous étions fait pour vivre l’extase à l’intérieur de nous et à l’extérieur en rayonnant, dans la conscience que nous sommes reliés les uns avec les autres.

Nous nous sommes appliqués à  nous protéger de nos émotions pour ne pas souffrir. Mais en nous protégeant, nous nous sommes fermés également à recevoir l’autre dans notre coeur.

Et puis quelle joie de sentir, de Re-sentir.

Celui qui se laisse toucher par ses émotions est  capable de ressentir une grande joie.

Ouvrez grands vos cœurs à la Mère Divine, l’heure n’est plus aux barrières, et aux boucliers sur nos cœurs mais bien au contraire à ouvrir grand les portes qui mènent aux plus grands trésors qu’il y a à l’intérieur de soi : l’Amour et la Joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*